Les projets, îlot par îlot

L’écoquartier Daudet se compose d’espaces publics (voiries, square, placette, promenade…) et d’espaces privés : les îlots. Ce sont les parcelles dédiées aux projets de constructions de logements qui sont menés par différents opérateurs (bailleurs ou promoteurs). Les projets sont détaillés, ci-après, îlot par îlot, selon leur état d’avancement.

Phase 1 – 2016 / 2018

Phase 2 – 2017 / 2019

Phase 3 – 2019 / 2020

Îlot A1

Bientôt disponible

Îlot A2

Bientôt disponible

Îlot A3

Bientôt disponible

Une cadre méthodologique spécifique à l’écoquartier

Un projet d’ampleur, comme celui de l’écoquartier Daudet, se structure en deux grandes étapes. La première est celle de la constitution de la Zac (Zone d’Aménagement Concertée), à travers laquelle la ville, alors maîtrise d’ouvrage, fixe les grands enjeux et objectifs pour le futur quartier. La deuxième étape est celle où les opérateurs, bailleurs et promoteurs, viennent construire.

Une méthodologie de travail spécifique au projet d’écoquartier Daudet a été mise en place par la maîtrise d’ouvrage. Elle permet d’assurer la réalisation effective des objectifs fixés sur le périmètre de la ZAC. En effet, leur traduction concrète s’applique à la fois sur le domaine public et sur le futur domaine privé (îlots). Il est alors nécessaire que les opérateurs, s’inscrivent dans les ambitions du projet urbain, qu’ils en comprennent et respectent les principes, voire, qu’ils les amplifient. Ainsi, différents documents, réglementaires ou contractuels, permettent d’exposer clairement le cadre dans lequel les opérateurs devront élaborer leur projet, tout en laissant des marges de manœuvre suffisantes pour introduire de la diversité dans la nature des réponses qu’ils apporteront aux enjeux de l’ÉcoQuartier.

Les deux principaux documents cadre de cette méthodologie sont le Cahier des Prescriptions Architecturales, Urbaines, Paysagères et Environnementales (CPAUPE) et le Tableau d’Engagement de Développement Durable (TEDD)

Le CPAUPE fixe les grandes règles qui, complémentaires au PLU, doivent garantir le respect des grands principes de la Zac. Ce type de document, souvent limité aux prescriptions architecturales et urbaines, intègre également, pour la Zac écoquartier Daudet, des prescriptions paysagères et environnementales.

Télécharger le CPAUPE

Le TEDD, construit comme une « check list », résume et liste, sous forme d’engagements et d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs, les 107 actions, issues du CPAUPE et du cadre réglementaire local et national, à mettre en œuvre par les opérateurs de manière obligatoire.

La particularité de ce tableau est d’y avoir ajouté des actions dites « optionnelles » afin d’encourager les opérateurs à aller encore plus loin en terme de développement durable. Parmi un total de 34 actions « optionnelles », elles aussi accompagnées d’indicateurs qualitatifs ou quantitatifs, chaque opérateur choisit, pour son projet, un minimum de 10 actions à réaliser. La maîtrise d’ouvrage est, quant à elle, vigilante à ce que, sur la totalité des opérations de la Zac, l’ensemble des 34 actions optionnelles soient traitées au moins une fois.

Télécharger le TEDD